< page précédente


1912 - 1913


Carte à Aurélie

Face au développement d’intérêts contradictoire, les grandes nations européennes cherchent à se prémunir contre les guerres.
L’exemple du XIX ème siècle a montré que les pays isolés étaient souvent vaincus, comme l’Autriche face à la coalition franco-piémontaise.
Avant même le tournant du siècle, plusieurs nations signent des alliances, afin de créer des blocs extrêmement puissants, établissant un équilibre de la terreur avant l’heure.
Mais la formation de deux grands blocs – la Triple –Alliance tout d’abord, puis la Triple Entente va mener droit à la catastrophe lorsque le désir de guerre l’emportera.
L’Europe entière basculera alors dans la guerre.

Extrait Atlas de la première Guerre Mondiale-Yves Buffetaut.


Aurélie à Louis

 

Louis Charron – 8 octobre 1912 –Incorporation  47ème Régiment

Carte du soldat Gaudeul à Louis
1912

Bureaux de l’Artillerie
Caserne du Château
St Malo

Ci-gît mon adresse.je suis à peu près externe à la caserne et parmi tant de pitous qui m’entourent, je suis un des seuls artilleurs ayant établi leurs pénates à St Malo. Aussi pas de jalousie, va-t-on prochainement m’habiller en pantalon rouge, c’est dégoûtant, c’est infect, mais c’est une réalité qu’il faudra me fourrer dans le ciboulot. Avec un peu de bonne volonté ça se fera.Qu’y a-t-il de neuf à Rennes ou aux environs. Que devient l’Etablissement Brossays-Saint-Marc, et fais-tu toujours avec quelques autres certaines petites réunions qui l’an dernier étaient ce qu’il y avait de mieux.

 

Carte d’Aurélie, sœur jumelle de Clément Lemerle à Louis Charron son cousin
15 octobre 1912

Cher Louis,

Bientôt huit jours que tu es parti ! Tu dois commencer à t’habituer à ta nouvelle vie, nous avons bien pensé à toi pendant ces huit jours.
Et ta prise l’as-tu laissée tout à fait de coté, tu as du en être privée, surtout tous ces jours que tu as été consigné, c’est égal, je pense qu’aujourd’hui tu as fait ta première sortie en tout nouveau costume et que tu as pu t’admirer dans les glaces des magasins de Saint-Servan.
Et la gamelle ? Est elle bonne ? Dis nous le ? Nous avons hâte de recevoir de tes nouvelles, et des détails sur ta vie de caserne.
Henriette est en train de t’écrire elle aussi, elle va peut-être te dire les mêmes choses que moi, les mêmes choses nous intéressent.
Envoie nous vite de tes nouvelles,
Toute voudrait en recevoir tous les jours.
Baisers affectueux.

 


Un ami à Louis


Clément à Louis

 

Carte de François Garnier (oncle) à Louis
23 octobre 1912

Soldat au 47ème d’infanterie-6ème compagnie à la Concorde
St Servan- Ille-et-Vilaine

Cher neveu,

Je t’annonce que je suis arrivé hier matin à Martigné.
J’aurais eu bien du plaisir de te voir.Comme je compte passer les fêtes de la toussaints à Martigné. Si tu pouvais avoir une permission de 24 heure  pour la Toussaint je serais content de te voir. Donc fais en sorte de réussir.

 

Carte  de Clément à Louis
1913

Cher cousin,

Merci de ta carte. Si la tienne est l’expression de la vérité, la mienne a le mérite d’avoir été signé par l’aviateur. Dimanche il a fait un très beau vol. Hier c’était encore mieux nous étions au plus 29 ou 30 personnes, il a pris un départ épatant et après quelques tours il s’est dirigé vers Châteaubriant où il est arrivé sans encombre.

A quand ta visite viens avec moi, tuer mon 13ème  lièvre car ma douzaine est faite.

 

Carte de Louis à Henriette :sœur de Clément et cousine de Louis
1913

Ma chère Henriette,

J’ai reçu ta carte ce matin et elle m’a confirmée dans ma résolution d’aller à Martigné dimanche. Malheureusement Joseph ne veut pas entrer dans ma combinaison ;sous prétexte que le programme de la semaine ne marche pas, il est décidé de ne signer aucune permission demain. Cependant s’il est de bonne humeur demain j’irai lui demander une exception en ma faveur , mais il ne faut pas trop compter là-dessus. Donc ne soyez pas étonné de ne voir personne dimanche, ce sera pour à huit.

Mille baisers à toi et toute la famille.

PS : Au verso, les enfants du patronage où je vais donner des leçons de clairon le dimanche matin.


Enfants du patronage ou Louis donne des leçons de clairon le dimanche matin


Clément père et ses trois enfants

Clément et sa mère Aurélie Augustine

Aurélie - La mère de Louis - Louis

Clément et Clément père

Dessin de Clément

 

Carte de François Gison (ami de Louis)
3 mai 1913

Musicien a la Victoire
47ième régiment d’infanterie St.Malo

En partance pour le Maroc. J’embarque demain à marée haute (Bordeaux) pour confins marocains-2ième  zouave. T’écrirai dès arrivée à destination. Regrette beaucoup de ne pas t’avoir vu dimanche à Martigné. Te sers cordialement  la main et t’envoie mes compliments pour ton classement. N’oublie pas que la distance qui nous sépare ne changera en rien mes sentiments à ton égard.

Ton vieux copain.

 

Carte d’Alexandre Gledel (cousin d’Aurélie)
juillet 1913

Boulangerie  pâtisserie  Martigné-Ferchaud
Ille et Vilaine

Chère cousine,

Je suis près de rentrer en prison mais dans 23 jours, je serais en vacances. Clément aussi, ce vénérable ancien doit compter les jours et attend Noël avec impatience comme moi. Je te souhaite une bonne fête. Ton cousin qui t’embrasse.

 

Carte de René Henry (copain de Louis)

Elève musicien caserne de la Victoire St Malo
47ième d’infanterie Ille et Vilaine

Bon souvenir de Granville-2ième de ligne

 

Carte de Louis à sa mère
10 septembre 1913

Chère mère,

Si j’avais le temps, je t’écrirais un journal, mais ce sera pour le retour. Depuis 2 jours il c’est passé des choses inouïes à la musique à Antrain. Nous avons ….…partout, à Argousse, ce matin nous avons crevé, pareil à la bécane du chef si bien qu’aujourd’hui nous avons porté le sac. Il en sera de même demain et peut-être après. Malgré cela ça va très bien. Je ne suis pas fatigué et je n’ai pas du perdre un kilo depuis samedi. A plus tard des détails. Mille baisers à tous.

 

Carte de Clément à Louis (voir dessin soldat)
fin 1913

Chic ta carte, à quand la prochaine ?

J’ai tué mon sixième lièvre hier avec cela deux lapins et avec Dic et j’ai tiré trois coups de fusil. Papa était avec mes petits, il en a tué un (lièvre). Tache de t’en revenir pour me montrer ta force sur le souffle (éteignons chandelier). Ton cousin

 

Clément Lemerle : Incorporé le 20 novembre 1913 – 117ième  Régiment d’Infanterie


Louis à Aurélie


A Clément

Carte de Madeleine à Clément
28 novembre 1913

Caserne Chauzy-5ième Compagnie
117ième de ligne-Le Mans-Sarthe

Nantes-bon courage, plus que 1023 jours.

 

Carte de Diardière (copain de Clèment) 
30 novembre 1913

Cher Clément,

Je tarde un peu à t’écrire car voilà deux cartes que tu m’envois et je ne t’ai pas encore répondu, tu me dis sur la première le …..d’un ancien. C’est sans…..d’un ancien copain. Car c’est…..pas d’un ancien soldat ….que tu n’est qu’un bleu et tu as….1021 jours avant la fête….Je voudrais aussi te demander quand….tu penses venir à Martigné en permission. Viens au plus tôt car on se trouve drôle de ne plus te voir dans le quartier. Brochard est en permission aujourd’hui, il a plus de chance que toi, il est déjà en permission. Dimanche l’équipe de foot du Grand Fougeray est venue, Martigné a fait 3 buts à 0. Ceux d’ici y vont dimanche prochain, sans doute pour les rosser. En attendant le jour de te voir en piou piou, je t’envoie mon meilleur souvenir.

 

Carte de Gustave à Louis
10 décembre 1913

Soldat musicien-47ième de ligne
Caserne de la Victoire St Malo

Cher Louis, tu dois te demander en recevant ma lettre quel est l’être qui a penser à toi, eh bien c’est moi qui me suis rappelé des pions du 47ième et du 117ième (Clément ?). Je suis en très bonne santé et je crois que la gamelle ne t’aura pas fait défaut à ton appétit féroce….
Tout le monde est très bien chez moi et chez toi aussi. Je le sais car j’ai écris à mon oncle pour lui souhaiter sa fête. Si un jour le hasard de cette année….N’oublie pas le collégien.

 

Carte d’Yvonne (cousine de Clément) Nantes
19 décembre 1913

Caserne Chanzy- 5ième compagne-117ième ligne
Sarthe

Cher cousin,

Comment tu comptes déjà les jours, moi qui croyais tu rengagerais. Il est probable et je l’espère que tu auras changé d’avis lorsque nous te verrons et que tu seras habitué à la vie militaire, bon courage donc ! Toute la famille t’embrasse affectueusement.


Clément


Louis et Clément ensemble

Carte de Louis à Clément
1913 / 14

Soldat au 117ième d’infanterie-5ième compagnie
Caserne Chanzy-Le Mans 

Admire ces deux célèbres aviateur

< page précédente