CLEMENT LEMERLE

Clément Alexandre Marie Lemerle naquit le 19 juillet 1893 à Martigné-Ferchaud.
Les témoins pour l’inscription à l’état civil furent outre son père: Clément Lemerle, l’horloger Alphonse Lemerle, qui avait 22 ans et habitait à Guichen (Ille- et –Vilaine) et le serrurier Jean Marie Charron,de Martigné- Ferchaud.(père de l’autre témoin de cet ouvrage)
Avec lui naquit sa jumelle Aurélie Marie Louise.
Le 24 mai 1921, il épousera à Retiers, marie Josèphe Perrois, née le 24 août 1898 (lui demeurant à Courtoiville en Saint-Malo).
Il mourut le 29 juin 1935 en son domicile, Avenue Pasteur à Saint-Malo.
Clément Lemerle débuta comme boulanger auprès de son père,vers 1910. Ses activités furent interrompues par la guerre à laquelle il participe en tant que fantassin musicien brancardier (117ème Régiment d’Infanterie).
Blessé à deux reprises: 31 août 1914/6 octobre 1915, prisonnier le 15 juillet 1918, évadé et rentre le 10 janvier 1919.
En 1920, il passa son permis de conduire et s’acheta un petit camion avec lequel il approvisionnait les boulangeries et pâtisseries des environs.
Très vite il quitta Martigné-Ferchaud pour s’installer à Saint-Malo, station balnéaire en expansion.
Il ouvrit sa boulangerie pâtisserie avec salon de thé dans le quartier de Courtoiville, près du casino et du Grand Hôtel des Thermes.
A son apogée l’établissement comptait une quinzaine de personnel.
Avant son décès, Clément Lemerle mit en place une fabrique de biscuits de marins, à l’intension des Société de Grandes Pèches
Au Conservatoire de Paris, il obtint un prix de Clarinette Saxo Alto.
Il était passionné par la chasse.
Tout comme sa sœur jumelle, il était également bon dessinateur.
Le ménage eut deux enfants: Pierre-Noël et Marie.

img001
Clément Lemerle,  père de Clément 

img002
Aurélie Augustine Denis/Lemerle
Mère de Clément

img003
Aurélie Lemerle sœur jumelle de Clément

img004
Henriette Lemerle sœur de Clément

 

img005
Clément Lemerle  117ème Régiment d’infanterie

Registre Matricule 1913

Vitré 1° Vol 1R2145
(Du N ° 001 au N° 500)

Nom- Lemerle
Prénoms- Clément Alexandre Marie

Né le 19 juillet 1893 à Martigné-Ferchaud canton de Retiers, département d’Ille-et-Vilaine, résidant à Martigné-Ferchaud, canton de Retiers, Département d’Ille-et-Vilaine, profession de boulanger, fils de Clément et de Denis Aurélie Augustine Denis domiciliés à Martigné-Ferchaud, Canton de Retiers, Département d’Ille et -Vilaine.

Décision du Conseil de Révision et Motifs :

Inscrit sous le N° 73 de la liste du Canton de Retiers.
Classé dans la 1 partie de la liste en 1913 .
Détails des Services et Mutations Diverses :
Incorporé à compter du 20 novembre 1913 au 117ème Régiment d’Infanterie (Le Mans-Sarthe)
Arrivé au corps le dit jour – immatriculé sous le n° 5150
Aux Armées le 5.8.14 , 117ème Régiment d’Infanterie, secteur Postal 69, brancardier musicien, évacué blessé le 31.8.14, au dépôt 8.10.14, aux armées le 30.10 14, évacué blessé le 6.10.15 -117ème Infanterie-Hôpital auxiliaire N° 1093-Breuillet-Charente Inférieure, au dépôt
19.11.1915 .aux armées le 2.12.15.
Fait prisonnier le 15 juillet 1918 à Chatillon sur Marne.
Interné à Cassel.
Rapatrié d’Allemagne le 10 janvier 1919.
Passé au 41ème Régiment d’Infanterie le 14 février 1919. Passé à la section de SRMR le 20 février 1919.
En sursis du 2 juillet 1919 au 10 décembre comme boulanger chez son père à Martigné-Ferchaud. Passé au 41ème Régiment d’Infanterie le 1er janvier 1920.
Certificat de bonne conduite « Accordé ».
10ème section .SEMA 1913 à Martigné, affecté au 135 RI le 1.6.21, affecté au 8 RI le 1.1.24, passé en domicile à la subdivision de St Malo le 9.1 24.
Classé dans la position dite « sans affectation »le 1er mai 1930.
Décédé le 29 juin 1935 à St Malo. 

Campagnes

Contre l’Allemagne

-armées
-dépôt
-armées

-dépôt
-armées
-captivité
-intérieur
8.8.14 au 8.10.14
9.10.14 au 30.10.14

31.10.14 au 19.11.15
20.11.15 au 2.12 15
3.12.15 au 14.7.18
15.7.18 au 10.1.19
11.1.19 au 2.7.19

Signalement

Cheveux
Yeux
Front
Nez
Visage
Taille
Taille rectifiée
Degré d’instruction

châtains
châtains
moyen
rectiligne
rond
1 mètre 62
1 mètre 60
3

Décorations, etc.

Plaie par éclats d’obus dans les reins le 31 août 1914 à Montigny.
Contusions multiples par éboulement le 6 octobre 1915 au bois la Raquette.
Citation à l’ordre du Régiment N° 135 du 15 janvier 1917: « Très bon soldat, très dévoué, blessé deux fois au cour de la campagne, le 31 août à Montigny (Meuse) et le 6 octobre 1915 au Bois Raquette (bataille de Champagne).
Croix de guerre avec étoile de bronze.

Corps d’affectation

Armée active

117ème Régiment d’infanterie
41ème Régiment d’infanterie
10ème Section RMR
41ème Régiment d’infanterie
Matricule    5150
24510
745
27551

Disponibilité et réserve de l’armée active

136 Régiment d’infanterie
A 8ème  Régiment d’infanterie
Rayé le 28.2.24

Armée territoriale et sa réserve

CM T 101 boulanger
M 2248-vérif  30.6.15 à droit titre 117ème-RY fait pris le 15.7.18 à Chatillon/Marne, rapatrié le 10 janvier 1919.